OPTIMISER LE BÉNÉFICE DE L’AGENCEMENT ALLÉES FROIDES/ALLÉES CHAUDES (2/2)

Dans la continuité de notre précédent article sur le sujet, examinons à nouveau quelques moyens d’optimiser le fonctionnement d’un agencement à base d’allées froides/allées chaudes. Afin d’être certain que la totalité de l’air froid soufflé depuis les dalles perforées du faux-plancher servira aux besoins de refroidissement de l’IT (et permettre ainsi d’économiser l’énergie et de diminuer l’usure des dispositifs de climatisation), les couloirs froids peuvent bénéficier d’une zone de confinement conçue à l’aide de matériaux étanches et transparents disposés sur leur pourtour.

Lire la suite
ColdCorridor

OPTIMISER LE BÉNÉFICE DE L’AGENCEMENT ALLÉES FROIDES/ALLÉES CHAUDES (1/2)

La stratégie de positionnement des baies informatiques en allées chaudes et allées froides permet de conférer efficience et performance à la fonction refroidissement. Par confinement et canalisation des flux d’air froid soufflés par les climatiseurs dans le plenum du plancher technique puis acheminement de cet air en face avant des équipements IT par l’intermédiaire de dalles perforées, la totalité de l’air froid pénètre en salle informatique à l’endroit où il se révèle utile et efficace, repoussant l’air chaud vers les faces arrières des baies présentées au niveau des allées chaudes. Afin de tirer le meilleur parti de cette méthode d’agencement, quelques contrôles et optimisations de conception et d’exploitation peuvent s’avérer utiles.

Lire la suite

GESTION THERMODYNAMIQUE EN SALLE : LES APPORTS DE LA MODÉLISATION

L’efficacité réelle des dispositifs de refroidissement d’une salle informatique peut être évaluée par une approche métrologique qui consiste, par exemple, à mesurer la température de l’air en face avant des serveurs et autres équipements IT. Typiquement, des telles mesures peuvent être régulièrement opérées en haut, au milieu et au pied de chaque face avant de baie/rack contenant des actifs matériels à refroidir ; puis les valeurs obtenues sont comparées à la cible théorique parmi la plage proposée par l’ASHRAE au regard de ce que les équipements informatiques peuvent supporter. Cette température cible, qui peut varier d’un actif à l’autre, dépend en partie de la stratégie de résilience et d’efficience IT de l’organisation, elle-même fonction de son secteur d’activité et des impératifs de sa clientèle.

Lire la suite

CONSIDERATIONS RELATIVES A LA CONSTRUCTION DES BATIMENTS – DIMENSIONS ET MURS

Tous les locaux disponibles d’un bâtiment donné ne conviennent pas nécessairement à l’accueil de zones techniques telles que les salles informatiques ; souvent, les adaptations requises pour atteindre l’adéquation à cet usage s’avèrent excessivement coûteuses, voire en pratique inatteignables. C’est pourquoi les concepteurs de salles informatiques doivent s’attacher au plus tôt, lors de l’examen des pièces pressenties, à juger de l’atteinte effective ou potentielle de quelques critères d’éligibilité concernant leur conformation architecturale et ce, indépendamment de leur localisation.

Lire la suite

ALLEES CHAUDES ET FROIDES : CONFINEMENT DE L’AIR ET AGENCEMENT DES RACKS

Garantir l’efficience de la climatisation en salle informatique implique de maîtriser correctement l’acheminement de l’air froid jusqu’aux zones pertinentes, ainsi que l’évacuation de l’air chaud produit par effet de dissipation thermique des équipements IT. A ce titre, si la salle informatique est dotée d’un faux-plancher de hauteur suffisante et si le nombre de baies est suffisamment important pour nécessiter un agencement sous forme d’allées, l’organisation spatiale de la zone technique peut être optimisée à dessein d’augmenter drastiquement le retour sur l’investissement consenti dans les groupes de production de froid.

Lire la suite

LES ECHANGEURS THERMIQUES EN CONTEXTE DE FREE COOLING

L’approche Free Cooling profite de l’opportunité d’acheminer, depuis l’extérieur jusqu’au Centre de Données, un fluide –air ou eau- de température suffisamment faible pour provoquer un transfert d’énergie thermique se traduisant par le refroidissement à moindre coût des salles informatiques. Dans ce processus, le rôle amont des échangeurs thermiques s’avère déterminant.

Lire la suite

REFROIDISSEMENT : MAITRISER LA CIRCULATION DE L’AIR

La conception générale des infrastructures techniques des salles informatiques et des centres données précède largement leur occupation par les équipements informatiques. Puisqu’il est impossible d’anticiper la totalité des variations de densité et d’agencement de ces derniers dans les différentes armoires au fil des mois, l’efficacité de la climatisation peut être remise en cause au point qu’elle se révèle incapable de traiter la charge thermique globale, bien que possédant la puissance requise. En effet, la capacité théorique de refroidissement en salle dépend étroitement de l’aptitude du système d’ensemble à assurer correctement la circulation de l’air.

Lire la suite

FREE COOLING

Refroidir son Data Center par l’import opportuniste d’un fluide extérieur (air ou eau) librement disponible et de température plus faible que l’air intérieur : tel est en substance le principe du « free cooling », gage de substantielles économies par réduction de l’emploi de mécanismes basés sur des pompes à chaleur, conservées en tant que dispositifs d’appoint. Les bâtiments les mieux conçus en la matière réduisent leur consommation électrique de 50 % et utilisent exclusivement ce système de refroidissement.

Lire la suite