FrontPanelDust

CONTAMINATION ENDOGÈNE DE L’AIR DES SALLES INFORMATIQUES

La norme ISO 14644-1 recense les grandes familles « d’environnements maîtrisés », c’est-à-dire : du point de vue de la qualité de l’air nécessaire à la continuité de l’activité dans laquelle ils s’inscrivent. Les laboratoires pharmaceutiques, les blocs opératoires, les centres de production de composants électroniques, l’industrie de transformation laitière… et les salles informatiques in-house ou en Centre de données, pour ne citer que ces exemples, sont ainsi répartis par le standard international selon des degrés de propreté particulaire plus ou moins restrictifs. En salle informatique, malgré les efforts déployés par les concepteurs pour atteindre un objectif de Qualité de l’Air Intérieur « ISO Class 8 » (concentration maximale : 3,52 millions de particules de diamètre moyen supérieur à 0.5 μm par mètre-cube d’air), il existe malheureusement des sources de contamination interne ultérieure à la conception.

Lire la suite
PDU

FONCTIONS DES PDU D’ARRIÈRE DE BAIES

Contenu mis à jour le 14 janvier 2018

Distribuer et répartir de façon redondante la fourniture d’électricité au niveau des équipements IT localisés dans les baies informatiques nécessite l’emploi d’unités de distribution d’énergie (PDU – Power Distribution Unit). Matérialisant la terminaison des chaînes de distribution énergétiques en salle, les PDU assurent l’organisation de la capillarité et de la lisibilité nécessaires à l’exploitation. Indispensable lorsque le nombre d’alimentations à connecter peut aisément avoisiner les 70 éléments par rack.

Lire la suite
alleefroide

OPTIMISER LE BÉNÉFICE DE L’AGENCEMENT ALLÉES FROIDES/ALLÉES CHAUDES (2/2)

Dans la continuité de notre précédent article sur le sujet, examinons à nouveau quelques moyens d’optimiser le fonctionnement d’un agencement à base d’allées froides/allées chaudes. Afin d’être certain que la totalité de l’air froid soufflé depuis les dalles perforées du faux-plancher servira aux besoins de refroidissement de l’IT (et permettre ainsi d’économiser l’énergie et de diminuer l’usure des dispositifs de climatisation), les couloirs froids peuvent bénéficier d’une zone de confinement conçue à l’aide de matériaux étanches et transparents disposés sur leur pourtour.

Lire la suite

CE QUE LA SALLE INFORMATIQUE N’EST PAS

Qu’elle soit localisée en Centre de Données ou « in house », au sein d’un bâtiment privatif, la salle informatique concentre un grand nombre d’actifs matériels et immatériels précieux qui font l’objet de fréquentes interventions nécessaires à leur maintien en conditions opérationnelles. La densité d’équipements, conjuguée à la multiplicité des changements exigés par les évolutions du service, précipitent parfois l’accumulation de mauvaises habitudes au risque d’oublier, avec des conséquences dommageables, que le salle informatique n’est pas…

Lire la suite

CONSIDERATIONS RELATIVES A LA CONSTRUCTION DES BATIMENTS – DIMENSIONS ET MURS

Tous les locaux disponibles d’un bâtiment donné ne conviennent pas nécessairement à l’accueil de zones techniques telles que les salles informatiques ; souvent, les adaptations requises pour atteindre l’adéquation à cet usage s’avèrent excessivement coûteuses, voire en pratique inatteignables. C’est pourquoi les concepteurs de salles informatiques doivent s’attacher au plus tôt, lors de l’examen des pièces pressenties, à juger de l’atteinte effective ou potentielle de quelques critères d’éligibilité concernant leur conformation architecturale et ce, indépendamment de leur localisation.

Lire la suite

CONCEVOIR LE CAHIER DES CHARGES POUR L’HEBERGEMENT D’UNE SALLE INFORMATIQUE : LES CARACTERISTIQUES FONDAMENTALES

Initier une consultation pour l’externalisation d’une salle informatique, puis sélectionner la meilleure offre parmi celles soumises par les hébergeurs et exploitants de centres de données, implique la formalisation d’une expression de besoin rigoureuse et exhaustive. Celle-ci doit rendre compte des aspects quantitatifs et du niveau de qualité attendus pour chaque service et processus d’infrastructure support du système d’information, ainsi que s’avérer précise en matière de périmètre confié, selon que l’on souhaite déléguer telle ou telle partie de l’exploitation courante.

Lire la suite

LA GESTION DE L’ELECTRICITE STATIQUE EN SALLE INFORMATIQUE

Les objets non-conducteurs de l’électricité (revêtements plastiques, polymères de l’industrie textile, papiers, emballages…) ne sont pas pour autant électriquement neutres. Par contact répété avec d’autres objets électro-conducteurs ou non, ils peuvent accumuler une charge électrique à leur surface, générer un champ électrostatique et devenir ainsi la cause de soudaines décharges électrostatiques, phénomène difficilement prévisible et reproductible de courant fugace de haute tension (plusieurs milliers de volts), destructeur pour les circuits électroniques.

Lire la suite

LES BONNES PRATIQUES DE POSE DU CABLAGE COURANT FAIBLE

Les opérations et ajustements portant sur le câblage réseau déployé en salle informatique ou en Centre de données relèvent généralement des gestes de proximité (s’il s’agit par exemple de connecter un nouveau serveur au réseau local ou au contraire, d’en retirer un de l’environnement) mais peuvent parfois s’avérer plus complexes et nécessiter une réalisation en période de moindre utilisation, notamment lors des événements suivants : augmentation de capacité du réseau en étendue et/ou débit, tests de validation du fonctionnement de la continuité de service, benchmark capacitaire, optimisation de l’agencement des armoires consécutive à la modification de l’infrastructure de climatisation … .

Lire la suite

MAINTENIR LA QUALITE DE L’AIR EN SALLE INFORMATIQUE

La pollution atmosphérique constitue l’un des principaux facteurs de dégradation des composants électroniques et électromécaniques dont regorgent les salles informatiques et les centres de données. La plupart des particules en suspension dans l’air ne sont neutres ni chimiquement, ni électriquement et provoquent à terme la corrosion et le masquage des zones de contact, la réduction de l’efficacité des climatiseurs, voire des courts-circuits et des surchauffes entraînant des pannes locales ou des débuts d’incendie aux conséquences plus importantes. A ce titre, les sociétés d’assurance ne s’y trompent pas lorsqu’elles exigent la démonstration et la preuve de la prise en compte de ce paramètre en cas de sinistre ou en phase de négociation contractuelle.

Lire la suite

LES GESTES DE PROXIMITE

Les salles informatiques et centres de données sont constitués d’un agencement complexe mais cohérent d’équipements issus de domaines technologiques variés, en constante interaction. Certains pourvoient la puissance de calcul et le stockage optimisé des informations, tandis que d’autres assurent par exemple la gestion de l’énergie, le contrôle d’accès physique ou matérialisent la chaîne de liaison de données. Cette diversité technique rend cruciale la prévention des répercussions potentiellement néfastes des actes de gestion du cycle de vie de chaque composant, lesquels ne peuvent pas être considérés isolément.

Lire la suite