DCKolosArctique

OPTIMISER LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DE LA FONCTION REFROIDISSEMENT : LE FREE COOLING

Contenu mis à jour le 12 décembre 2017

Les systèmes de refroidissement classiques sont énergivores : 1 kW de puissance électrique consommée par l’IT engendre une charge thermique telle qu’1 « kW-froid » sera nécessaire pour la traiter, c’est-à-dire pour acheminer la chaleur produite par dissipation thermique à l’extérieur du Centre de Données.

Refroidir son Data Center par l’import opportuniste d’un fluide extérieur (air ou eau) librement disponible et de température plus faible que l’air intérieur : tel est en substance le principe du « free cooling », gage de substantielles économies par réduction de l’emploi de mécanismes basés sur des pompes à chaleur ; ces derniers sont alors conservés en tant que dispositifs d’appoint. Les bâtiments les mieux conçus en la matière -et les mieux localisés– réduisent leur consommation électrique de 50 % et utilisent exclusivement un refroidissement de type free-cooling.

Lire la suite
AirFilter

LE FILTRE PARTICULAIRE EN SALLE INFORMATIQUE : UN ÉLÉMENT DISCRET MAIS FINANCIÈREMENT DÉTERMINANT

En Centre de données ou en salle informatique internalisée, on trouve de nombreux filtres particulaires incorporés par exemple au niveau des Centrales de Traitement de l’air (pré-filtres et filtres de sortie) et des dispositifs de refroidissement (climatiseurs et échangeurs air/air, air/eau et eau/air). Il est rare que le concepteur ou l’exploitant de la salle informatique s’intéresse directement à la qualité des filtres, dont le remplacement est souvent confié aux sociétés de maintenance des CTA et autres CRAC. Pourtant, sans même évoquer l’éventualité d’un sinistre occasionné par une propreté de l’air déficiente, il y a beaucoup à gagner à s’assurer de la mise en place d’une filtration de qualité en salle. Et surtout, beaucoup à perdre à ignorer ce paramètre.

Lire la suite

Le plus grand ICT européen inscrit le DataCenter dans sa stratégie énergétique urbaine

On pense généralement que le climat des pays nordiques est particulièrement propice à l’implantation des Centres de données, lesquels bénéficient d’une source de refroidissement efficace à moindre coût. C’est vrai, mais lorsque ces Centres de données sont implantés au cœur de la cité, il est encore plus avantageux d’utiliser la chaleur produite par dissipation thermique en l’injectant dans le circuit urbain (via des échangeurs air/eau) et de réchauffer ainsi tant les habitats que les lieux de travail. C’est ce que projette l’ICT Kista Science City avec l’initiative Stockholm Data Parks. La ville ambitionne de s’affranchir de toute source d’énergie fossile d’ici 2040.

LES ECHANGEURS THERMIQUES EN CONTEXTE DE FREE COOLING

L’approche Free Cooling profite de l’opportunité d’acheminer, depuis l’extérieur jusqu’au Centre de Données, un fluide –air ou eau- de température suffisamment faible pour provoquer un transfert d’énergie thermique se traduisant par le refroidissement à moindre coût des salles informatiques. Dans ce processus, le rôle amont des échangeurs thermiques s’avère déterminant.

Lire la suite

FREE COOLING

Refroidir son Data Center par l’import opportuniste d’un fluide extérieur (air ou eau) librement disponible et de température plus faible que l’air intérieur : tel est en substance le principe du « free cooling », gage de substantielles économies par réduction de l’emploi de mécanismes basés sur des pompes à chaleur, conservées en tant que dispositifs d’appoint. Les bâtiments les mieux conçus en la matière réduisent leur consommation électrique de 50 % et utilisent exclusivement ce système de refroidissement.

Lire la suite