Microsoft Natick phase 2 : le datacenter sous-marin à présent immergé

La phase 2 du projet Microsoft Natick entre en phase d’expérimentation opérationnelle : après sa construction et son assemblage en France par le breton Naval Group, le prototype de DataCenter sous-marin a été immergé voici quelques jours au large des Orcades, au Nord de l’Ecosse, et déposé sur une base d’ancrage par 35 mètres de fond. L’éditeur et fournisseur de services Cloud souhaite évaluer la possibilité d’implanter de cette manière des Datacenters à la périphérie des grands centres urbains côtiers tout en réduisant la facture énergétique du poste Refroidissement, ainsi que les éventuelles nuisances pour les habitants. Pour le moment, le test grandeur nature se limite à un caisson d’une douzaine de baies et environ 800 serveurs ; son infrastructure est conçue pour une immersion de 5 années sans intervention physique.

L’Uptime Institute lance un programme de certification TIER pour les DC préfabriqués et modulaires

Dans un contexte de croissance des implantations edge-computing, le nouveau programme « TIER-Ready » permet à présent aux fabricants de travailler avec l’Uptime Institute pour valider les conceptions spécifiques de leurs solutions pré-construites. La conformité TIER ciblée, anticipée au stade de la fabrication, permet ainsi aux organisations clientes de ces modules d’accélérer leur propre processus de certification UI et d’en réduire le coût, tout en bénéficiant du niveau requis en matière de garantie de continuité de fonctionnement en cas d’incident. Les sociétés Compass Datacenters, Schneider Electric et Huawei ont notamment adhéré à ce programme.

Un micro-Datacenter à positionner sur site

HP et Schneider Electrics lancent sur le marché un micro-DataCenter modulaire. Autonome, ne nécessitant pas de salle informatique ou technique, il intègre la distribution électrique, l’ondulation, la climatisation, sa propre GT, ainsi qu’une infrastructure IT hyperconvergée. Résistant au feu, son positionnement s’adapte à la configuration des locaux du site d’accueil.

APPORTS CAPACITAIRES ET FINANCIERS DE L’APPROCHE MODULAIRE

Parmi les préoccupations des gestionnaires de centres de données et de salles informatiques, la recherche constante de la mise en adéquation entre les besoins des équipements IT et la puissance des services d’infrastructures fournis pose régulièrement les problèmes les plus ardus en matière de planification des évolutions. En effet, ces services d’infrastructures dépendent de la conception, généralement très structurante, du bâtiment qui les offre.

Lire la suite

DATA CENTERS PRÉFABRIQUÉS

Concevoir son Data Center par application spécifique des méthodes de préfabrication de bâtiments pourrait sembler insolite en regard de la criticité des composants et des informations qui s’y trouvent hébergés. Cependant, cette approche recèle de nombreux avantages au premier rang desquels pointent la réduction drastique et la maîtrise des délais et des coûts de réalisation, sans rien sacrifier aux contraintes sécuritaires ni aux exigences normatives.

Lire la suite