LTE-NRU : LES FONDAMENTAUX D’UNE CONCEPTION RÉUSSIE

Puisque les Locaux Techniques d’Étage (LTE) relèvent de la plupart des problématiques de conception rencontrées par ailleurs lors de la constitution des salles techniques et informatiques, il devient possible d’anticiper la nature et le dimensionnement des différents chantiers qui président à leur mise en place et/ou leur optimisation. La création d’un modèle documentaire de référence par type de local permet de transmettre les spécifications techniques aux différentes spécialités à l’œuvre sur le terrain de la conception, tout en motivant et qualifiant les écarts ponctuels à la cible, lorsqu’un compromis tenant compte de la confirmation architecturale du bâtiment s’avère nécessaire.

Lire la suite

LA CONFORMITE DES LOCAUX TECHNIQUES D’ETAGE

Puisqu’ils assurent la distribution locale des services IT aux utilisateurs finaux, les LTE (Locaux techniques d’Etage) répartis dans les bâtiments doivent être considérés comme le prolongement structurel des salles informatiques. Cette considération s’applique naturellement dans le cas de salles internalisées et exploitées in loco, mais aussi lors d’une externalisation de l’infrastructure informatique en Centre de données : dans les deux contextes, les sites des équipements clients, fixes comme mobiles, doivent bénéficier d’une innervation réseau adéquate en qualité, résilience et densité, et ce quel que soit le lieu de traitement effectif de la requête ou de la donnée.

Lire la suite

CHOISIR UNE SOLUTION D’HEBERGEMENT ADAPTEE A SON METIER

Le marché de l’hébergement d’infrastructures et de services IT propose un large éventail de solutions, depuis l’hébergement « sec » (sans aucune forme d’infogérance) et/ou « neutre » (sans relation de dépendance vis-à-vis des FAI, constructeurs et éditeurs informatiques) jusqu’aux offres totalement intégrées « Software as a Service (SaaS) ». Dans ce dernier cas, l’organisation cliente loue un droit d’utilisation logicielle et son implication en matière d’infrastructure se limite à adapter son propre système d’information pour exploiter au mieux la solution Cloud.

Lire la suite

MESURER L’EFFICACITE ENERGETIQUE DU CENTRE DE DONNEES

L’une des fonctions fondamentales du DataCenter consiste à assurer l’alimentation électrique continue des équipements informatiques qu’il contient. Cependant, les matériels IT ne constituent pas l’unique poste de consommation énergétique des Centres de données : leur fonctionnement provoque, par exemple, un dégagement de chaleur qu’il convient de traiter par l’emploi de dispositifs de climatisation et de canalisation/confinement des flux d’air.

Lire la suite

CONSIDERATIONS RELATIVES A LA CONSTRUCTION DES BATIMENTS – DIMENSIONS ET MURS

Tous les locaux disponibles d’un bâtiment donné ne conviennent pas nécessairement à l’accueil de zones techniques telles que les salles informatiques ; souvent, les adaptations requises pour atteindre l’adéquation à cet usage s’avèrent excessivement coûteuses, voire en pratique inatteignables. C’est pourquoi les concepteurs de salles informatiques doivent s’attacher au plus tôt, lors de l’examen des pièces pressenties, à juger de l’atteinte effective ou potentielle de quelques critères d’éligibilité concernant leur conformation architecturale et ce, indépendamment de leur localisation.

Lire la suite

QUALIFICATION DU MODELE DES SERVICES : CONCEVOIR LE CAHIER DES CHARGES POUR L’HEBERGEMENT D’UNE SALLE INFORMATIQUE

En addition des caractéristiques fondamentales d’une infrastructure informatique externalisée (agencement des matériels, fourniture d’énergie, climatisation, raccordements aux backbones Télécom…), le cahier des charges adressé aux exploitants des Centres de données potentiellement soumissionnaires doit prendre en compte la nature et le niveau de performance des services pourvus en contexte d’exploitation courante, et ce dès l’initiation de la consultation.

Lire la suite

CONCEVOIR LE CAHIER DES CHARGES POUR L’HEBERGEMENT D’UNE SALLE INFORMATIQUE : LES CARACTERISTIQUES FONDAMENTALES

Initier une consultation pour l’externalisation d’une salle informatique, puis sélectionner la meilleure offre parmi celles soumises par les hébergeurs et exploitants de centres de données, implique la formalisation d’une expression de besoin rigoureuse et exhaustive. Celle-ci doit rendre compte des aspects quantitatifs et du niveau de qualité attendus pour chaque service et processus d’infrastructure support du système d’information, ainsi que s’avérer précise en matière de périmètre confié, selon que l’on souhaite déléguer telle ou telle partie de l’exploitation courante.

Lire la suite
alleefroide

ALLEES CHAUDES ET FROIDES : CONFINEMENT DE L’AIR ET AGENCEMENT DES RACKS

Garantir l’efficience de la climatisation en salle informatique implique de maîtriser correctement l’acheminement de l’air froid jusqu’aux zones pertinentes, ainsi que l’évacuation de l’air chaud produit par effet de dissipation thermique des équipements IT. A ce titre, si la salle informatique est dotée d’un faux-plancher de hauteur suffisante et si le nombre de baies est suffisamment important pour nécessiter un agencement sous forme d’allées, l’organisation spatiale de la zone technique peut être optimisée à dessein d’augmenter drastiquement le retour sur l’investissement consenti dans les groupes de production de froid.

Lire la suite

LE CHRONOGRAMME DU DEMENAGEMENT DE SALLE INFORMATIQUE

Lorsque les actions de préparation du déménagement de la salle informatique sont achevées (comme par exemple la constitution de la base de déménagement, la sélection des différents acteurs logistiques ou les compléments de conception des zones techniques de destination), la synthèse des actions de terrain à opérer pour réaliser concrètement le déménagement informatique sont consignées au sein d’un document rigoureusement organisé et très structurant : le Chronogramme de déménagement de la salle informatique.

Lire la suite

PREPARER SON MOVE : CONSTITUER LA BASE DE DEMENAGEMENT

Le succès d’une opération de déménagement d’une salle informatique dépend en premier lieu de la qualité de sa préparation. En la matière, les retards expérimentés durant la phase de reconstruction sur le site cible, y compris dans le cas d’un Move intra-bâtiment, proviennent généralement du postulat réducteur consistant à considérer le déménagement du seul point de vue du déplacement d’actifs matériels.

Lire la suite