OPTIMISER LE BÉNÉFICE DE L’AGENCEMENT ALLÉES FROIDES/ALLÉES CHAUDES (2/2)

Dans la continuité de notre précédent article sur le sujet, examinons à nouveau quelques moyens d’optimiser le fonctionnement d’un agencement à base d’allées froides/allées chaudes. Afin d’être certain que la totalité de l’air froid soufflé depuis les dalles perforées du faux-plancher servira aux besoins de refroidissement de l’IT (et permettre ainsi d’économiser l’énergie et de diminuer l’usure des dispositifs de climatisation), les couloirs froids peuvent bénéficier d’une zone de confinement conçue à l’aide de matériaux étanches et transparents disposés sur leur pourtour.

Des cloisons amovibles sont alors mise en place pour former un toit au dessus des allées froides, tandis que des panneaux coulissants en ferment les extrémités. Le concepteur doit bien évidemment veiller à ce que l’étanchéité globale du dispositif ne soit pas perturbée par la traversée d’espaces de distribution tels que les cheminements aériens de câble.

Les allées en cours de complétion, celles dont les baies ne sont pas encore complètement disposées et/ou remplies d’équipements IT dont il convient de surveiller la température, doivent bénéficier d’une forme d’évolutivité permettant de n’injecter que le volume d’air froid utile, au bon endroit, puisque le couloir froid s’allongera au fur et à mesure de la mise en exploitation des équipements. Pour cette raison, il est utile de concevoir un confinement permettant d’étendre progressivement le couloir froid. Un cloisonnement amovible sépare à cet effet l’allée froide en deux parties (la partie contenant des équipements à refroidir de celle n’en contenant pas encore) tandis que les dalles pleines du faux-plancher technique de ladite allée sont peu à peu remplacées par des dalles perforées en face avant des baies nouvellement mises en service (qu’elles pré-existent ou non).

Quant aux allées froides de longueur substantielle, elles peuvent poser problème lorsque le design du dispositif de refroidissement ne permet pas d’acheminer efficacement l’air froid jusqu’à l’une de ses extrémités. Ici, l’emploi de dalles ventilées à faible consommation énergétique peut s’avérer payant. Ces matériels incorporent une ventilation autonome incitant l’air froid du plenum à pénétrer dans le couloir froid, et peuvent être pilotés par grappe, prévenant ainsi l’apparition de points chauds.

 

Pour se former :

cellaconsilium-logo

Conception de Salle Technique – Data Center

Energie – Data Center