OPTIMISER LE BÉNÉFICE DE L’AGENCEMENT ALLÉES FROIDES/ALLÉES CHAUDES (1/2)

La stratégie de positionnement des baies informatiques en allées chaudes et allées froides permet de conférer efficience et performance à la fonction refroidissement. Par confinement et canalisation des flux d’air froid soufflés par les climatiseurs dans le plenum du plancher technique puis acheminement de cet air en face avant des équipements IT par l’intermédiaire de dalles perforées, la totalité de l’air froid pénètre en salle informatique à l’endroit où il se révèle utile et efficace, repoussant l’air chaud vers les faces arrières des baies présentées au niveau des allées chaudes. Afin de tirer le meilleur parti de cette méthode d’agencement, quelques contrôles et optimisations de conception et d’exploitation peuvent s’avérer utiles.

En premier lieu, de la même façon que l’on refuse à un équipement IT l’incorporation en salle informatique s’il n’est pas double-alimenté, le sens de la ventilation de l’air chaud proposé par défaut pour les modèles matériels ne constitue pas un paramètre anodin. Un système soufflant, vers l’avant de sa baie d’accueil, l’air chaud issu de sa propre dissipation thermique contrarie localement la stratégie globale de refroidissement, la rendant moins opérante et plus coûteuse. Si retourner, a posteriori de sa livraison, le matériel dans la baie pour harmoniser les flux d’air n’est pas envisageable (à cause, par exemple, de considérations de distribution du courant faible), il est parfois possible de sélectionner en amont de l’approvisionnement le sens du soufflage des ventilateurs internes du matériel, comme le proposent de nombreux constructeurs d’équipements réseau.

Les faces avant des baies et racks doivent être régulièrement scrutées à la recherche des espaces vacants, lesquels peuvent apparaître et se déplacer à la faveur des déplacements et dé-commissionnements de matériels et des gestes de proximité qui les accompagnent. Afin que l’air froid en provenance des climatiseurs parvienne en priorité au niveau des équipements en activité, ces espaces vacants doivent être temporairement condamnés par l’apposition de panneaux occultants spécifiquement conçus à cet usage. Dans le même esprit, des passe-câbles « balai » 1U seront positionnés si nécessaire.

La conception de la salle informatique peut également prévoir un mécanisme d’optimisation de la reprise et de l’extraction d’air chaud, surtout si le volume de la salle ne permet pas d’orchestrer une reprise en vrac efficace au niveau des allées chaudes. L’air chaud, repoussé et canalisé au niveau de ces dernières, demeure sujet au phénomène naturel de convection et ceci peut être exploité pour une reprise organisée au niveau d’un faux-plafond offrant d’une part, des dispositifs d’extraction et de reconduction de l’air chaud jusqu’aux climatiseurs et de l’autre, un espace de confinement exploitant la totalité de la surface de la salle.

Pour se former :

cellaconsilium-logo

Conception de Salle Technique – Data Center

Energie – Data Center