CRITERES ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES DE LOCALISATION DES CENTRES DE DONNEES

Par nature, les Datacenters sont très énergivores, puisqu’une de leur vocation première consiste à approvisionner en électricité, de façon ininterrompue, d’importantes quantités de matériel informatique dont la densité ne cesse par ailleurs de croître. Ils représentent collectivement environ 5 % de la consommation électrique mondiale (en France : 9% ; individuellement, ils consomment autant qu’une ville de plusieurs dizaines de milliers d’habitants) et dépendent ainsi fortement de la disponibilité des sources d’énergie pourvues par le tissu géoéconomique local.

Idéalement, la source principale doit être localisée à proximité afin de réduire les éventuelles déperditions, minimiser les risques de rupture des canaux de transport et favoriser l’évolutivité capacitaire, tandis que des sources d’énergie plus lointaines assureront la double/multi adduction pour répondre aux contraintes de haute-disponibilité des actifs.

En pratique, seul un tiers de l’énergie électrique consommée par la plupart des Centres de données est concrètement utilisée par les matériels informatiques. Une quantité similaire d’énergie s’avère nécessaire à dessein de maintenir les salles informatiques à la température de référence. Lors de la sélection d’une localisation, il est donc judicieux de repérer les facteurs permettant d’assurer à moindre coût la gestion thermique du DataCenter, ce qui réduira la facture autant que l’impact environnemental (amélioration du P.U.E – Power Usage Effectiveness).

Les régions bénéficiant d’une température ambiante basse permettent à ce titre d’envisager l’usage du free cooling en soutien ou en remplacement des dispositifs traditionnels de refroidissement. Dans un pays au climat réputé tempéré comme la France, bon nombre de régions rurales et septentrionales offrent en sens d’intéressants critères : atmosphère peu polluée autorisant l’emploi du refroidissement à air libre direct, température suffisamment basse pour suppléer les dispositifs de conditionnement 80% du temps.

La chaleur produite par le Centre de données peut aussi être réutilisée pour chauffer d’autres bâtiments proches (locaux industriels, bureaux tertiaires, espaces publics…) et prolonger ainsi l’effort d’efficacité économique et environnementale.

Pour se former :

Conception de Salle Technique – Data Center

Energie – Data Center